Simba Digital

Pourquoi la publicité digitale défie toute concurrence dans le marketing moderne

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
digital vs print

La publicité digitale devient omniprésente pour les entreprises. En 2019, aux États-Unis, celle-ci représentera plus de la moitié des parts de marché, loin devant les pubs télé ou radio. 

 

Alors, pourquoi un tel engouement pour ce type de publicité ?

Le marché de la publicité digitale

Si 2019 est une année charnière pour la publicité digitale, ce type de support suscite néanmoins un réel engouement de la part des entreprises depuis de nombreuses années. C’est un marché en pleine croissance, sur lequel on trouve de grandes sociétés.

 

En effet, les principaux leaders sont Facebook et Google qui règnent à eux deux, sur plus de la moitié du marché américain. Toutefois, nombreux sont ceux qui viennent s’engouffrer dans ce domaine, et c’est notamment le cas d’Amazon qui bénéficie d’une large couverture mondiale.

 

Si la publicité digitale ne cesse de croître, cela se fait donc au détriment de la publicité traditionnelle. La baisse principale se constate sur le print et les annuaires, mais radio et télévisions ne sont pas épargnées. 

Les avantages de la publicité digitale

publicité digital

L’avantage principal de la publicité digitale est la possibilité d’atteindre des millions de consommateurs à travers le monde, très facilement. Difficile donc aujourd’hui pour une entreprise de se passer de site web ou de comptes sociaux.

 

De plus, les cookies offrent la possibilité de cibler des publicités particulières pour chaque internaute, en tenant compte de ces centres d’intérêt, de ses goûts, et de ses comportements d’achats. Aussi, les campagnes publicitaires deviennent plus rentables puisqu’elles visent désormais un public bien précis.

 

Un autre avantage de la publicité digitale est également d’avoir des statistiques précises. En effet, il est possible de savoir en temps réel le nombre de visiteurs présents sur son site web ou sur sa page de réseau social, ainsi que le nombre de clics et le taux de conversion. Ces outils sont très précieux pour l’entreprise qui pourra ainsi ajuster sa stratégie marketing au vu des résultats obtenus, sans attendre.

 

La publicité digitale offre aussi la possibilité de se décliner sous différentes formes. Elle peut ainsi être interactive pour attirer encore plus de clients potentiels. Des études ont montré que les vidéos permettent d’avoir un meilleur impact sur le public que les messages publicitaires traditionnels.

 

Pour un coût inférieur à du print, on obtient ainsi de meilleurs résultats, c’est ce qui en fait un support indispensable pour les entreprises. 

campagne de communication

Démarrer dans la publicité digitale, les principales solutions

La publicité digitale est un vaste marché qui regroupe un grand nombre de solutions. Ainsi, vous avez sûrement entendu parler de SEO, de Google Ads ou encore des publicités sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram. Mais savez-vous faire la différence entre toutes ces niches ? Savez-vous comment faire le bon choix et tirer le meilleur parti de chacune d’elle ?

On parle de SEO, SEA, SEM, ou SMO pour désigner votre positionnement sur les moteurs de recherches internet. Il s’agit donc là d’éléments essentiels pour réussir votre publicité. En effet, si vous faites une super vidéo promotionnelle, mais que vous apparaissez sur la 25ème page des moteurs de recherches, vous ne toucherez pas grand monde.

 

Tout d’abord, le plus connu d’entre eux, le SEO, désigne l’ensemble des techniques qui vont permettre le référencement naturel du site dans les moteurs de recherche. On peut le décliner en deux parties. D’une part le On-Page SEO qui consiste à intégrer les techniques dans la structure du site. Il faut hiérarchiser les informations d’une certaine matière, intégrer des balises et optimiser au maximum le contenu diffusé. D’autre part, le Off-Page SEO, qui va venir des liens extérieurs. Il s’agit là de trouver les meilleurs partenariats pour obtenir un référencement intéressant.

 

Si le SEO est un référencement naturel, gratuit, il existe aussi une version payante, que l’on nomme SEA. C’est là qu’intervient Google Ads. En effet, il s’agit de la régie publicitaire de Google, et c’est donc par ce biais que vous devrez passer pour réaliser vos publicités payantes qui apparaîtront sur le moteur de recherche le plus utilisé au monde. Grâce à cette solution, vous pourrez apparaître parmi les annonces en haut des résultats.

 

Outre l’achat de mots clés, vous devrez définir le coût par clic que vous êtes prêt à investir. Lorsqu’un internaute tapera les expressions que vous avez choisies, un système d’enchères se met en place afin de faire le tri entre les différentes sociétés ayant misé sur cette même expression.

 

Si la place de votre site dans les résultats de moteur de recherche est importante, votre présence sur les réseaux sociaux l’est aussi. On parle alors de SMO pour définir l’utilisation des réseaux sociaux dans une stratégie marketing. Le but est d’obtenir un maximum d’abonnés qui seront dirigés vers votre site web. Cette stratégie permet donc d’augmenter considérablement le trafic de votre site. À vous ensuite de jouer sur le taux de conversion pour maximiser les ventes.

La présence sur les réseaux sociaux est très importante pour une entreprise puisque cela vous permettra de surveiller votre e-réputation. En communiquant de manière régulière avec vos abonnés, vous pourrez augmenter considérablement votre popularité et toucher un large public.

Le choix des réseaux sociaux doit se faire en fonction du public que vous souhaitez cibler. Ainsi, si vous ciblez les professionnels, il vous faudra être présents sur les réseaux dédiés tels que LinkedIn, Viadeo, mais aussi Twitter. Si au contraire, vous ciblez les particuliers, Facebook est un incontournable.

 

Si vous prévoyez d’utiliser les images comme principal vecteur de communication, il vous faudra être présent sur Instagram et Pinterest, réseaux très intéressants. Si votre stratégie consiste à diffuser un grand nombre de vidéos, c’est par le réseau YouTube qu’il faudra passer. Ce dernier compte chaque jour des millions de visiteurs, et c’est devenu un réseau incontournable pour les entreprises.

 

La création de comptes sur les réseaux sociaux est entièrement gratuite, tout comme leur utilisation. Vous pourrez ainsi diffuser du contenu, des actualités, des photos, des vidéos, et communiquer avec vos clients afin de promouvoir votre entreprise. Cependant, ces différentes plateformes proposent également des services payants. Ces derniers vous permettent de diffuser votre publicité à un public ciblé afin de gagner en visibilité. Différentes campagnes promotionnelles peuvent être mises en place selon vos besoins et votre budget.

 

Pour réunir toutes ces pratiques de publicité digitale, on emploie le terme de SEM qui est l’acronyme de Search Engine Marketing. Que vous utilisiez le SEO, le SEA ou le SMO, votre but sera de vous positionner au mieux sur le net et d’accroître votre visibilité. C’est donc une stratégie marketing dans son ensemble, et vous pouvez associer chacune de ces solutions pour les rendre complémentaires. Vous obtiendrez alors une stratégie efficace qui vous permettra d’obtenir une place dans les premières pages des moteurs de recherche, et une très bonne visibilité auprès des internautes. 

Optimiser au mieux votre publicité digitale grâce aux UGC

UGC publicité virale

Les publicités sur internet se comptent par millions. Aussi, si vous souhaitez capter l’attention des internautes, qui voient défiler des centaines de publicités chaque jour, il va falloir trouver des solutions.

C’est là qu’intervient l’UGC, qui signifie « User Generated Content » et qui en quelque sorte une nouvelle forme de communication. Aujourd’hui, lorsqu’une personne souhaite acheter un produit, son premier geste consiste à vérifier les avis des internautes sur le net. Peu importe la publicité que vous aurez faite sur votre produit, ce qui compte, ce sont les avis de consommateurs, notamment pour la génération des Millennials.

 

Aussi, si vous souhaitez vous démarquer et montrer que vos produits valent la peine d’être achetés, vous devrez utiliser l’UGC, et faire participer vos clients qui vont devenir de véritables ambassadeurs pour vous auprès des internautes.

 

Tout d’abord, si vous avez un site web ou une page sur les réseaux sociaux, il y a de fortes probabilités pour que vos clients aient posté des avis sur vos produits et services. Utilisez-les afin de faire votre promotion. Mettez en avant les meilleurs commentaires, et relayez l’avis des clients ayant utilisé vos produits.

 

Ainsi, vous montrer des situations concrètes et réelles qui permettront à vos prospects de s’identifier plus facilement. Partagez donc un maximum les avis de vos clients, ainsi que les photos et vidéos qu’ils peuvent faire.

 

Prenez également le temps de répondre aux avis et commentaires afin de montrer que vous êtes présent auprès d’eux.

 

Pour obtenir un maximum de contenu de la part de vos clients et abonnés, une méthode consiste à créer un jeu-concours. En échange de l’abonnement à vos réseaux sociaux et de la création d’un contenu que vous aurez défini, un gagnant sera désigné pour repartir avec un lot intéressant. Le gagnant pourra être défini par tirage au sort, mais vous avez tout à gagner à opter pour celui qui aura le plus de likes, ou celui qui aura fait la meilleure photo / vidéo…etc.

 

Aujourd’hui Facebook permet aux entreprises de recevoir directement des avis sur leur page. Cela peut se faire grâce à la simple activation d’un onglet. Aussi, utilisez cette fonctionnalité pour avoir un maximum de retour de vos clients et pensez à répondre. En effet, dans les avis, certains seront positifs, mais pas tous. Dans ce cas, il est important d’y répondre afin que les internautes puissent comprendre la situation et ne restent pas sur le côté négatif.

 

Les réseaux sociaux ne sont pas qu’un moyen de faire de la publicité. En répondant aux avis laissés par vos clients, vous engagez une discussion, et montrez que vous vous intéressez à leur point de vue. Cet intérêt doit aussi se retrouver dans vos publications. Entre deux vidéos publicitaires, posez donc des questions à vos abonnés pour les faire participer. Optez par exemple pour des sondages, des questions sur eux, sur leur connaissance de votre entreprise…etc.

 

Vous pouvez également faire participer les internautes au développement de votre société, en leur demandant leur avis sur un projet. En quelles couleurs souhaiteraient-ils que votre nouveau produit soit décliné ? Est-ce qu’une journée portes ouvertes pour découvrir l’envers du décor leur plairait ?

 

Comme tout le marché de la publicité digitale, l’importance de la vidéo est très présente dans l’UGC. On parle alors d’UGV. Pour obtenir des vidéos de vos clients sur vos produits et services, il suffit de leur demander. Vous pouvez également passer par des sociétés spécialisées qui envoient vos produits à des clients afin que ceux-ci puissent les tester et qu’ils puissent faire un retour en vidéo afin d’expliquer le fonctionnement et leur ressenti.

 

Utilisez ces vidéos de vrais consommateurs sur votre site web et vos réseaux sociaux pour aider vos prospects à finaliser leurs achats. 

publicité sociale

Comment le print tente-t-il de survivre ?

La publicité sur papier date de la fin des années 1800, ce qui fait donc près de 150 ans d’utilisation. Aujourd’hui encore, malgré la croissance de la publicité digitale, on trouve beaucoup de supports papier tels que les flyers, les brochures et autres prospectus.

C’est notamment le cas lors des salons et des foires, où la version papier permet d’offrir aux prospects un document physique, qu’ils vont pouvoir ramener chez eux. De plus, ce type de publicité permet de mémoriser plus facilement les messages publicitaires.

Pour garder une place sur le marché de la publicité, le print doit sans cesse se réinventer. Ainsi, les professionnels du secteur l’ont bien compris, et utilisent désormais les nouvelles technologies pour offrir de nouveaux produits à leurs clients. Fini l’époque où la commande se faisait auprès de l’imprimeur, avec des délais assez longs. Désormais, les clients peuvent commander en ligne et concevoir eux-mêmes leur support publicitaire. Un très large choix de format, papiers et couleurs est proposé afin de s’adapter à chaque besoin.

De plus, le print a la faculté de pouvoir être conservé sur différents supports numériques pour pouvoir être réutilisé et modifié.  

Le print contre le digital ?

Si la part de marché du digital ne cesse de croître, il semblerait que celle du print est encore de beaux jours devant elle.

En effet, si ces deux supports marketing présentent chacun nombre d’avantages, ils ont aussi des inconvénients. Ainsi, le print est bien souvent accusé d’être mauvais pour l’écologie à cause de la grande quantité de papier nécessaire. La publicité digitale quant à elle peut s’avérer intempestive et des bloqueurs peuvent alors être installés sur les navigateurs internet pour empêcher toute réception.

Aussi, il n’y a pas de publicité parfaite. Au niveau du ciblage de vos prospects, c’est la même chose. Si vous êtes gérant d’un commerce de proximité, vous n’avez aucune raison de réaliser une publicité digitale destinée à toucher des millions de personnes à travers le monde. L’essentiel pour vous est de toucher les personnes situées dans un rayon situé autour de votre commerce. Dans ce cas, il est fort probable que la meilleure manière d’y arriver soit d’utiliser des flyers ou des panneaux publicitaires.

À contrario, si vous êtes à la tête d’une entreprise d’import-export et que vos clients sont disséminés un peu partout sur la planète, le print ne vous sera pas d’une grande utilité. Vous utiliserez donc la publicité digitale afin de toucher un maximum de personnes.

L’idéal est donc bien souvent d’associer les deux solutions afin de limiter les investissements et de cibler au plus près les prospects. Le flyer n’empêche pas la création d’une page Facebook par exemple afin d’informer en temps réel vos clients des nouveautés et événements. Et la publicité digitale ne doit pas empêcher l’envoi par courrier de brochures détaillées mettant en avant différents produits.

print vs digital

AUTEUR

Max Andersson

Max Andersson

Max est un passionné du marketing digital depuis qu’il est entré dans ce monde en 2014. Il a rédigé de nombreux articles et études de cas sur les stratégies des entreprises à succès dans le digital. Toujours à la recherche de nouvelles informations, il veut transmettre sa connaissance aux entrepreneurs en Suisse romande.

Leave a Comment

ARTICLES RÉCENTS

OBTENEZ NOTRE DOCUMENT "7 ÉTAPES POUR EXPLOSER VOS VENETS EN 30 JOURS"

GRATUIT

COMMENCEZ AUJOURD'HUI

Attendre, c’est se laisser dépasser par la concurrence. N’hésitez plus, prenez rendez-vous avec l’un de nos stratégistes et commencez votre transformation digitale dès aujourd’hui. Cet appel est 100% gratuit et sans aucun engagement de votre part.

flag

© Simba Digital Sàrl – Tous droits réservés – Protection des données